Musique Jazz Manouche / Swing et bien plus …

Bien que profondément attaché au jeu manouche,  Adrien Marco se laisse influencer par d’autres styles de musiques, allant du hip hop jusqu’à la musique funk, le jazz, ou encore la musique classique et la chanson Italienne.

 

Clin d’oeil

Il est aussi inspiré par d’autres guitaristes comme par Georges BensonJoe PassLuis Salinas, ou encore Costa Lucacks, à qui il rend hommage dans son premier album Clin d’œil  sorti en 2013.

Voyages

En 2016, c’est l’album : Voyages, qui a pour ambition de faire voyager les auditeurs de pays en pays, de cultures en cultures ! Ainsi, il s’inspire des chansons américaines rock de Buddy Holly, mais aussi italiennes, avec Come Prima, ou Italo-Américaine avec la chanson de Dean Martin I’ll Gladly make the same mistake again, ou encore espagnole avec Historia de un Amor, et un arrangement très personnel du guitariste pour l’introduction et l’outro. Il signe aussi la composition Robe Noire, valse écrite pour pas moins de 6 guitares !

Nesso

En 2020, le guitariste complète sa discographie, choisit pour axe le lien. Nesso, en Italien. Quoi de plus évident que mélanger les styles de jeu de Forbach ou de Paris, ou encore des notes d’accordéon à l’esprit musette et le saxophone pour un swing moderne ? On retrouve alors Titi Haag et Mathieu Chatelain en rythmique, ainsi que Adrien RibatTimbo Meirshtein est présent au violon, sur Sweet Sue et Tears, mais aussi Vincent Pagliarin pour Rayures. On retrouve aussi Rocco Zackerman venu d’Italie du sud pour un Rythmes Gitan endiablé et dédié à Joe Privat. Un album qui se veut moderne et qui réunit parmi les meilleurs musiciens du style, mêlant les rythmiques modernes et plus traditionnelles, mais aussi en conjuguant le répertoire allant du swing traditionnel au groove rock de Toto avec Georgy Porgy.

Enfin, cet album cache une pépite surprise avec une composition : Rayures ( vidéo ici ) à pour but son intégration en musique de film. Un projet conséquent, qui a pu se concrétiser après des mois de préparation. Une composition d’Adrien Marco, unique et rare dans le style, puisque celle-ci a nécessité pas moins de 103 choristes, 4 guitares, et 10 violons ! Du jamais vu dans le style, et une fierté des intervenants du projet : Mathis Capiaux en chef de Choeur, Dominique Tassin à la prise de son, la Chorale Bourguignone des FontenottesAdrien Marco biensûr, et Vincent Pagliarin

musique jazz manouche
www.adrienmarcotrio.com